Dans le cadre du Jeu de piste 2017, les participants ont reçus un dépliant présentant les divers points parcourus. Pour continuer à mettre de l’avant l’histoire et les archives de Montréal, nous partageons ici quelques extraits de ce document.
Carton d’invitation de IXE-13 [FILM] (Canada : Québec, Jacques Godbout, 1971), Cinémathèque québécoise, 2005.0548.30.AR

Carton d’invitation de IXE-13 [FILM] (Canada : Québec, Jacques Godbout, 1971), Cinémathèque québécoise, 2005.0548.30.AR

Saviez-vous que la Cinémathèque québécoise a été fondée en 1963 et portait alors le nom Connaissance du cinéma avant d’être renommée Cinémathèque canadienne dès 1964? C’est en 1971 qu’elle adopte le nom qu’on lui connaît aujourd’hui. L’organisme conserve depuis ses débuts la documentation derrière la création de films québécois : photographies, scénarios, bobines de film, roman-feuilleton, carnets de notes, affiches de films, objets divers, cartons d’invitation à une première, revues, etc.
Pour s’assurer de conserver des traces du cinéma québécois, un dépôt légal du film est entré en vigueur en 2006, qui fait en sorte que chaque production cinématographique est versée à la Cinémathèque québécoise. Ainsi, grâce aux acquisitions de la cinémathèque, des milliers de films sont consultables par le grand public, notamment à la médiathèque Guy-L.-Coté.

 

Photo-roman, IXE-13 [FILM] (Canada : Québec, Jacques Godbout, 1971), Cinémathèque québécoise, 1990.0155.15.AR

Photo-roman, IXE-13 [FILM] (Canada : Québec, Jacques Godbout, 1971), Cinémathèque québécoise,

 

Suivez-nous et partagez-nous!